vendredi 30 juin 2017

CINDER


AUTEUR: Marissa Meyer 
EDITEUR: PKJ
DATE DE SORTIE: 7 mars 2013
PRIX: 17,90€
MÊME DANS LE FUTUR,
LES HISTOIRES COMMENCENT PAR
"IL ÉTAIT UNE FOIS..."
À New Beijing, Cinder est une cyborg. Autant dire un paria. Elle partage sa vie entre l'atelier où elle répare les robots et sa famille adoptive. À seize ans, la jeune fille a pour seul horizon les tâches les plus ou moins dégradantes qu'elle doit accomplir pour ses sœurs et sa marâtre. 
Mais le jour où le prince Kai lui apporte son robot de compagnie - son seul ami -, le destin de Cinder prend un tour inattendu. La forte attirance qu'éprouvent le beau prince et la jeune cyborg n'a aucune chance de s'épanouir, surtout que le royaume est menacé par la terrible reine de la Lune !
Débute alors pour Cinder une aventure incroyable, où elle découvrira que le sort de l'humanité est peut-être entre ses mains.


MON AVIS

Cinder est la première partie de la saga « chroniques lunaires » de Marissa Meyer.
Cinder est une fille cyborg, c’est-à-dire, mi- humaine mi- robot. Elle est une mécanicienne assez connue, elle a un travail stable et elle a seule qui a un revenu dans sa famille. Adri, sa belle-mère, la traite comme une servante. Elle est Seulement proche à une de ses 2 demi-sœurs.

Adri accuse a Cinder pour la mort de son mari Garan, l’homme qui a accepté à Cinder dans la famille contre la volonté de sa femme. Quelques temps après, Garan meurt à cause de la létumose, une maladie mortelle dont on cherche désespéramment le remède.
Le prince Kai rentre dans l’histoire quand il apporte a Cinder un androïde pour la réparer. Mais, après la mort de sa sœur, sa belle-mère l’oblige à participer aux preuves médicales pour la létumose, même si personne n’a été capable de survivre à la maladie, Cinder y parvient ce qui fait d’elle un personnage très important.

D’un autre côté New Beijing est sous grande tension, non seulement pour la propagation de la létumose, sinon aussi à cause de la menace imminente des lunaires. Les lunaires, qui proviennent de la lune et que selon la rumeur, ils ont la capacité d’exercer un contrôle mental sur les personnes. Une paix tendue est en vigueur depuis des années, mais une guerre s’approche, dirigé par la reine Levana.
"La vanité est un facteur, mais c’est plutôt une question de contrôle. Il est plus facile de convaincre les autres que l’on est beau quand on en est soi-même persuadé. Hélas, les miroirs ont une fâcheuse tendance à vous montrer la réalité en face."
La trame du livre est simple et particulière, vu qu’elle est différente à toutes celles que j’ai lu. Il n’y a pas beaucoup d’action, c’est plutôt l’histoire de Cinder, sa vie, son passé, sa relation avec Kai et avec cela, Marissa arrive à tout nous raconter de manière précise et souple. Je dois admettre qu’au début c’était un peu confus mais après les deux premiers chapitres je ne suis pas parvenue à m’arrêter.

J’ai bien aimé l’écriture de l’auteure. Elle est simple, directe, claire et très souple. Elle a réussi à que je me mette vraiment dans l’histoire et c’est très addictif. Les personnages sont bien travaillés ce qui donne un dynamisme à cette histoire simple.
Cinder est forte, capable d’aimer et de sentir la douleur. Elle est intelligente et sait qu’elle ne peut confier qu’en elle-même pour s’en sortir, elle prend les décisions difficiles toute seule, ce qui est incroyable.
"Hélas, s'il y avait bien une chose qu'elle avait apprise depuis le temps qu'elle était dans la mécanique, c'est que certaines taches ne s'en allaient jamais."
La fin, prévisible mais ça reste une histoire incroyable.
En conclusion, si tu cherches une histoire avec un peu de dystopie et science-fiction, celle-là est ta lecture. Le monde crée par Marissa est merveilleux. Le mélange d’un classique comme cendrillon avec une société remplie d’humains, cyborgs, androïdes et lunaires, fait que Cinder soit un livre très spécial.
Vous connaissiez ce livre ? vous l’avez lu ? vous aimez le genre ?






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire